La Collection

Sur une arme japonaise, et notamment les katana, la garde s'appelle tsuba (鍔). Les premiers rares tsuba remontent au VIè siècle, fabriqués par l'école de Shitogi, mais deviennent plus fréquents à partir de la période de Nara au VIIIè siècle. De forme simple, ils étaient généralement composés d'un alliage de cuivre ou de fer.

Jusqu'au XVè siècle, le tsuba a une fonction purement défensive et n'était donc qu'un simple cercle de métal nu. À partir de l'époque d'Edo (1600-1868), on commença à forger des tsuba à l'esthétique bien plus travaillée. Il devient un objet décoratif montrant le niveau social de son possesseur.